Le fauvisme à St Tropez

Accueil / L'art / Le fauvisme à St Tropez

Robert_Antoine_Pinchon,_1904,_Triel_sur_Seine,_le_pont_du_chemin_de_fer,_46_x_55_cm

Installé sur le port de Saint-Tropez depuis 1922, le Musée de l'Annonciade est un rappel audacieux de la riche affinité historique de la ville avec les artistes d'avant-garde et leurs œuvres. C'est Paul Signac qui a découvert pour la première fois le charme naturel de ce petit village de pêcheurs en 1892. Il descendit de son yacht, L'OlympiaIl s'est alors installé dans une maison où il a commencé à peindre la beauté qu'il trouvait autour de lui. Ses œuvres La Hune n'est que le début d'une révolution néo-impressionniste qui s'est déclenchée à Saint-Tropez, attirant sur ses rives de nombreux peintres de renom tels que Cross, Matisse, Derain, Marquet.

La collection d'art constituée entre 1890 et 1950 est impressionnante tant par sa qualité que par l'étonnante homogénéité des œuvres. Ce groupe d'artistes était uni par une chose : l'amour de la couleur. Leur passion mutuelle a conduit à une explosion de mouvements artistiques sur la Côte d'Azur, du pointillisme aux nabis et enfin au fauvisme.

Avec ses différentes expositions couvrant les œuvres d'artistes vivants, le musée de l'Annonciade peut être considéré par certains comme le premier musée d'art moderne de France. La cohérence et l'harmonie de ses collections, orchestrées par ses fondateurs et son principal donateur Georges Grammont, sont uniques non seulement en France mais dans le monde entier : autant d'artistes parmi les plus grands du monde dans une si petite exposition.

Le musée de l'Annonciade a subi une transformation extrême depuis sa construction en 1510, lorsqu'il servait à l'origine de chapelle à la ville côtière. Après avoir subi des dommages pendant les guerres et la révolution, le musée de l'Annonciade est devenu le musée que l'on connaît aujourd'hui lorsqu'il est tombé entre les mains de Georges Grammont. Aujourd'hui, il fait partie des musées les plus importants de l'Europe. villas de luxe à St Tropez et les superyachts amarrés dans le port, le musée a connu son exposition inaugurale le 7 août 1955, après que Monsieur Grammont a fait don de 56 de ses plus belles toiles impressionnistes provenant de sa précieuse collection. Depuis lors, le musée est resté en l'état, offrant à ses visiteurs une nouvelle exposition chaque été et chaque année à Noël ou à Pâques.

Cette année, pour son exposition d'hiver, le musée de l'Annonciade à Saint-Tropez présente du 10 décembre au 16 mars des œuvres de peintres fauves inspirés par la Provence.
Type d'impressionnisme progressif, le fauvisme a été défendu par un petit groupe d'artistes peu liés entre eux au début du XXe siècle, dont les représentations de la Méditerranée française utilisaient les étonnantes couleurs vives qui ont fait la renommée du genre.

Plus loin sur la côte française, à Collioure, Matisse et Derain créent les œuvres les plus célèbres du fauvisme. Pendant ce temps, Mangui, Marquet et Camoin produisent une forme plus subtile du genre à Saint-Tropez.

Le Musée de l'Annonciade vous invite à découvrir son exposition unique cet hiver. Le musée est ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 13h et de 14h à 18h jusqu'au 16 mars.

Laisser une réponse

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.